Notre gamme de vins est très large : des Furmint secs très jeunes aux Tokaji Aszú éminemment complexes. Ils peuvent largement accompagner un repas entier. C’est le bonheur des chefs. Alain Senderens, chef parisien, a toujours dit : « Le vin fait partie de l’assiette. Plus le vin est riche et complexe, plus le cuisinier s’amuse. »

LES MEILLEURS ACCORDS DU MONDE
LES MEILLEURS ACCORDS DU MONDE
LES MEILLEURS ACCORDS DU MONDE
 

Comment boire nos vins Sans Botrytis ?
Les vins font leur fermentation en fût de chêne hongrois et le vin est embouteillé au printemps suivant pour une mise en vente à l’automne. Ce sont des vins très jeunes, à boire dans les deux années suivant la vendange, à une température de service de 10° C.
Choisissez des verres à pied suffisamment amples pour apprécier les nuances de terroir.
-Faites vos jeux ! Toute l’idée est de déguster les différents crus de Furmint les uns à côté des autres pour percevoir les nuances de terroir. Vous pouvez aussi accompagner les vins d’amuses-bouche ou de tapas, de poisson cru ou cuit, pendant la dégustation.
-A table ! Nos vins Sans Botrytis accompagnent apéritifs, crustacés, poissons grillés, viandes grillées, champignons en sauce, saucisson, truite et poisson fumé, fromages de chèvre et fromages frais.

Comment boire nos vins Avec Botrytis ?
Ce sont des vins d’élevage par excellence. Nous faisons ces vins avec très peu de soufre, juste ce qu’il faut. Ce sont des vins vivants, qui évoluent en fût, mais continuent d’évoluer en bouteille. Ils ont parfois des phases de repli, parfois des phases d’ouverture. Avec l’âge, leurs arômes deviennent plus denses, sur la cire et l’encaustique. Leur couleur aussi évolue, devient plus foncée.
Ces vins sont tellement complexes que les plats peuvent jouer avec eux et que les essais, selon le type d’Aszú, sont inépuisables.
A table, ils doivent être les rois.

-Szamorodni Sec
Poularde aux ceps, Comté, poisson grillé au paprika, plats épicés, poulet grillé.
-Szamorodni Doux
Suffisamment fin et léger, il est remarquable en apéritif sur toutes sortes d’accompagnements. Le melon en été, avec une tranche de jambon cru, des canapés au bleu et aux noix, du foie gras. Il se marie á merveille avec des desserts pas trop sucrés.
-Tokaji Aszú
Il doit être au centre du repas. Il magnifie les viandes blanches et les gibiers cuits longtemps, les poissons, le veau.
Plats de roi. Rouget en sauce (déglacé à l’aszú et au miel), homard avec champignons et fruits secs, jarret de veau confit, arrosé d’un jus aux épices et aux pêches, gibiers goûteux, avec jus aux fruits secs (grives, chevreuil…), cailles grillées avec jus de cuisson déglacé à l’Aszú.
Avec des fruits. Coing nu, abricots, desserts à base de noix, de mandarine, de zeste d’orange, Gerbeaud hongrois.

 

Mentés

Mentés

Mentés

Mentés

Mentés

X

Pin It on Pinterest

X
Share This
Chargement...